Cette méthode de pose des pierres largement privilégiée laisse la structure métallique pratiquement invisible. Imaginez des myriades de pierres précieuses, scintillantes comme des millions de flocons de neige, assemblées en une seule composition. Elles créent un effet absolument captivant. Il n’est donc pas surprenant que les plus beaux bijoux soient sertis de diamants ou d’autres pierres précieuses !

Les bijoutiers qui maîtrisent vraiment l’art du sertissage à la perfection peuvent travailler avec les pierres sous presque toutes leurs formes. Bien que les pierres taillées rondes soient plus souvent utilisées, comme c’est le cas avec la Bague Saint Petersbourg, il est possible de créer un bijou exceptionnel en utilisant des pierres de toutes formes.

Voici ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sertissage.

Définition du sertissage

Le sertissage fait référence à la base en métal qui maintient une pierre précieuse ou un diamant en place. Chaque style de sertissage est créé pour améliorer à la fois la beauté des pierres et la brillance d’un bijou.

Les sertissages les plus courants et les plus utilisés

Bague Indiscrète en argent et citrine

Serti griffes

Les sertissages avec griffes sont plus courants et plus populaires, généralement avec 4 ou 6 griffes recourbées au-dessus de la ceinture de la pierre précieuse ou du diamant. En raison de la position haute du diamant, celui-ci reçoit une exposition maximale à la lumière de haut en bas.

Beaucoup préfèrent ce type de sertissage pour leurs bagues de fiançailles ou leurs boucles d’oreille. Cela permet une exposition maximale du diamant et minimise l’apparence du métal.

Ce type de sertissage peut être utilisé pour toutes sortes de pierres à facettes. Cela garantit que la pierre est posée à la bonne hauteur, complètement droite, centrée et sécurisée. Pour les très grosses pierres qui nécessitent une sécurité accrue et un support, un sertissage à double griffe est utilisé.

bague saint petersbourg or rose grenats rhodolites et spessartites saphirs rose violets

Serti clos

Ce sertissage consiste à ceinturer la pierre d’une feuille de métal. Le sertisseur rabat le métal autour de la pierre avec une marteleuse puis dégage une petite bordure, le filet.

Collier flocon de neige en or rose avec pierres précieuses saphirs roses

Serti grains

De nombreuses petites pierres sont maintenues par de fines griffes très rapprochées. On utilise pour cela des perles minuscules en métal qui sont comme des mini griffes.

Bague Sabina grand modèle en argent , péridots , citrine , saphir jaune , rhodolite , topazes bleu , saphir rose , améthyste et iolite

Serti masse

Ce type de sertissage se pratique sur une surface arrondie. Les pierres sont intégrées dans la masse du métal et le métal extérieur est rabattu à la marteleuse. Les pierres sont donc à fleur de métal.

Micro sertissage

« Micro » fait référence à la très petite distance entre les pierres. Le sertissage Micro contient plusieurs petits diamants, d’un demi-point de taille, placés très près les uns des autres sous un microscope.

Cette technique est utilisée pour obtenir une surface plane recouverte de plusieurs rangées de diamants.

Serti rail

C’est une méthode par laquelle des pierres sont suspendues entre deux barres ou bandes de métal, appelées canaux.

Au lieu que chaque pierre soit maintenue par des griffes, elles sont insérées dans le canal et maintenues en place de chaque côté par une bande continue de métal.

Les pierres sont alignées d’une ceinture à l’autre le long de la rainure et sont sécurisées en martelant les côtés supérieurs des parois du canal.

Serti invisible

Le sertissage invisible est l’une des méthodes les plus difficiles. Dans cette configuration, les pierres sont positionnées de telle sorte que le métal ne soit pas visible entre les pierres, donnant l’apparence d’une surface ininterrompue et continue.

Les pierres sont rainurées juste en dessous de la ceinture, puis glissées sur des rails métalliques pour les maintenir en place.

Le sertissage invisible convient mieux aux diamants et pierres de taille taillés à carré, princesse, émeraude, baguette et trillions, car les arêtes droites peuvent être positionnées très proches les unes des autres sans laisser d’espace entre elles. Cette technique est utilisée pour créer l’illusion de gros diamants.

A l’atelier Bajoia, nous privilégions actuellement le serti griffes, le serti à grains, le serti clos et le serti de masse mais selon nos inspirations, nous pouvons utiliser toutes les techniques de sertis

Articles similaires

Les bijoux dans l’Antiquité

Les bijoux qui ont été portés dans l’Antiquité n’ont pas été fabriqués comme nous les fabriquons aujourd’hui. Les peuples anciens portaient des bijoux en plumes, os, coquillages et pierres colorées. Petit tour d'horizon des [...]